Dérision

Publié le par Gérard

Pourquoi

pourquoi ? est il là ?

pourquoi en arriver là

seul ,froid et couché

un instant passé , foule qui gronde

court, pâsse défile..

la nuit tombe

il est tard ...

pas plus tard que son avenir

futur demolié ,vie aboutie

une liberté qui se paye

contrainte et forcée

contrainte et difficile

vie de galère ..de misère

abri de fortune

pour un paumé

abri de fortune

quand on a pas la tune

quand on a pas la chance

de s'étirer dans un lit

de se payer des soucis

de se payer des maladies

on a pas la tune

mais un regard de la lune

epaise et froideur

febrilation du coeur

abandonné et delaisé

un chien passe ...

prière confondue.

seul couché

perdu il dort

un enfant passe...

bcbg pas vue... 

coeur ouvert

coeur perdu

coincé entre la porte et le mur

il dort dans l'embrasure

bercé par les pas

seul ..état ingrat

perdu ,maison

perdu la raison

si raison ignore

homme rebelle

homme sans ficelle

être soulagé

d'année de soumission

il dort dans son carton

lu parler ? a quoi bon ?

echanger ses raison

lu parler ,faire attention

vecu passé et desillusion ..

moi je parle ,j'ecris ..

je divague et divulgue mon mepris

société de nantis ..

il n'as pas de maison

pour lui le beton

pour vous le gazon

il dort et s'enfuit

rêves dorés ..

il dort pour oublier

pour detourner sa condition .

sans logis...avec derision ...

Gérard ...

 

P1050716.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kao 20/02/2011 11:01



lui aujourd'hui, qui demain ?



Valentine :0056: 25/01/2011 15:29



Affreux... Bravo pour cette évocation si juste et pourtant impuissante.



Arthémisia 24/01/2011 22:27



Oups! de ce qui l'a amené....



Arthémisia 24/01/2011 22:25



Le plus important est l'urgence : on se moque de ce qu'il l'a amené là, des pourquoi, des comment.Il faut vite faite quelque chose, je ne sais pas quoi, le
nourrir, lui prendre la main, lui sourire aussi. Parce que cet hiver est très froid....


Amitié


Arthémisia