Nature et univers

Publié le par Gérard

 

Je ne puis regarder une feuille d'arbre sans être écrasé par l'univers.
Victor Hugo 1802-1885

 

 Ce qui m'inquiète, c'est la pensée que l'homme est capable de s'habituer aux pires conditions de vie. Il pourra trouver parfaitement normal d'ici un siècle, de vivre prostré dans quelque bunkers, avec des masques, de l'air artificiel... Il ne saura même plus alors que l'on vivait autrement... Que restera t il alors de l'homme ?
Paul Emile Victor



Photo-392.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Claude 23/02/2010 18:06


Deux phrases tellement lourdes de sens ...

(J'ai changé d'hébergeur)

A+  JCP


Mutti 22/02/2010 19:51



Véridique et affligeant, certes, cependant toutes ces craintes ne proviennent-elles pas de l'esprit de comparaison... en s'endormant ma grand-mère a chuchoté "je suis bien heureuse de m'en aller,
je ne voudrais pas voir le terrible monde qui vient..."
Amitié



Martine :0040: 21/02/2010 22:05


Deux remarques qui ont en commun le nom de "Victor" (le victorieux) et la notion d'écasement... Mais qui vaincra qui ? et qui écrasera qui ?...


aimepaix 21/02/2010 16:14


Voilà qui donne à cogiter.


cocole 21/02/2010 07:55


si cela devait arriver, je pense que c'est pas demain la veille, mais non, je ne pense pas que ça arrivera, au train où vont les choses, la planète sera détruite avant !